5 conseils avant de se lancer dans la chirurgie esthétique

0
26
Chirurgie esthétique

Où peut-on trouver un bon chirurgien esthétique ? Il est évident que cette question vous ronge lorsque vous envisagez une intervention de chirurgie esthétique qu’il s’agisse:

  • d’une chirurgie faciale,
  • d’une liposuccion du ventre,
  • d’une augmentation mammaire.

Dans tous les cas, une opération visée esthétique est toujours une source de crainte, mais aussi d’espoir. Les résultats d’une telle intervention vont apporter beaucoup de changement dans votre vie tant physiologique que psychologique. La chirurgie esthétique ne revêt pas un caractère obligatoire, mais si vous souhaitez tenter l’expérience, vous êtes obligés de bien choisir votre chirurgien esthétique. C’est de lui que dépend la réussite de votre opération. Voici quelques conseils pouvant vous aider à bien choisir votre médecin esthéticien.

La réputation du chirurgien esthétique

Tout le monde connait sûrement un proche qui a entendu dire qu’un tel médecin fait des choses miraculeuses et a déjà même opéré des personnes très célèbres. C’est donc une question qui repose sur le bouche-à-oreille. Cela peut être l’un des critères de sélection. Les chirurgiens dont la réputation s’est progressivement stabilisée au fil des années sont dignes de confiance. Sa réputation médiatique peut également jouer un rôle. Si on veut faire confiance à la réputation d’un chirurgien, il faut choisir le plus simple, c’est de demander conseil à la communauté médicale. Les médecins généralistes et pharmaciens peuvent fournir de bons conseils parce qu’ils ont des contacts avec un grand nombre de clients différents.

La formation suivie par le chirurgien esthétique

Vous pouvez et devez consulter la liste établie par le Conseil National de l’Ordre des médecins. Cette liste répertorie les noms des chirurgiens plasticiens spécialisés en chirurgie reconstructrice et esthétique. Elle ne comprend que les noms des chirurgiens ayant suivi la formation les autorisant à pratiquer la chirurgie esthétique. Un professionnel qui figure dans cette liste a d’abord la possibilité de devenir médecin généraliste en six ans, puis il se spécialise en chirurgie pendant cinq ans, et au cours des trois dernières années il se spécialise en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. Ensuite, ce médecin a travaillé comme assistants ou chefs de clinique dans le service de chirurgie plastique de l’hôpital pendant deux ans. Ce parcours difficile leur donne le droit de faire partie de la liste officielle, ce qui devrait vous permettre d’exclure tous les médecins qui n’y sont pas, mais se prétendent chirurgiens esthétiques.

La qualité et la sûreté opératoire

Trouver des chirurgiens sur la liste établie par ce Conseil peut vous aider à trouver le bon médecin, évitant ainsi l’intervention étrangère dit tourisme esthétique. Le principal avantage de ces interventions est leur moindre coût. Elles peuvent aussi donner de très bons résultats. Cependant, vous ne pouvez pas être sûrs de la qualité du diplôme du chirurgien ou de la sûreté de l’opération prodiguée par l’établissement où l’opération est pratiquée. En France, tout établissement qui pratique la chirurgie esthétique est officiellement agréé (DDASS). De plus, les opérations de suivi dans les pays éloignés peuvent s’avérer compliquées à mettre en œuvre.

Le coût de l’intervention

Le prix peut être un critère de sélection, car certains patients sont plus enclins à choisir des opérations étrangères et moins coûteuses. Mais sachez qu’en France, les chirurgiens esthétiques doivent vous fournir un devis qui détaille tous les frais liés à la chirurgie. Cela ne réduira bien sûr pas le prix, mais il n’y aura pas de mauvaises surprises à la fin du programme. Le suivi postopératoire est également inclus. Les patients peuvent bénéficier d’un délai de réflexion obligatoire de 15 jours avant d’accepter ou non la chirurgie et son prix. Tous ces règlements sont obligatoires, donc tout chirurgien qui prend son métier au sérieux doit s’y conformer.

La relation de confiance

Enfin, il faut parler de la relation entre le chirurgien et les patients. Les patients peuvent être surpris et déçus de ne pas comprendre pleinement les difficultés de l’opération et ses résultats ou ses conséquences aléatoires. Il est donc essentiel d’établir une relation de confiance entre le chirurgien et le futur opéré. Pour cela, le patient doit pouvoir poser au °toutes ses questions les plus profondes. Le chirurgien doit répondre très clairement à ces questions et expliquer tous les progrès, les résultats attendus et les risques possibles de l’opération dans un langage simple et facile à comprendre. Si vous sentez que le chirurgien ne répond pas à vos attentes, n’hésitez pas à consulter un autre chirurgien qui sait écouter et comprendre.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here