Douleurs cervicales à cause du stress : que faire ?

Les douleurs cervicales sont souvent liées au stress et à l’anxiété, qui peuvent provoquer une tension musculaire dans la région du cou et des épaules. Voici quelques solutions naturelles et astuces pour réduire ces douleurs et améliorer notre bien-être quotidien.

Traction cervicale : une solution naturelle

Une méthode efficace pour réduire les douleurs cervicales dues au stress est la traction cervicale. Elle consiste à étirer et soulager les muscles et ligaments de la région cervicale afin de diminuer la pression sur les disques intervertébraux et les articulations des vertèbres. Cet exercice peut être réalisé avec l’aide d’un professionnel de la santé ou à domicile avec un appareil spécifique.

Exercices à réaliser chez soi

  1. Roulis de la tête : Assis ou debout, relâchez les épaules et penchez lentement la tête d’un côté puis de l’autre, en gardant le regard droit devant vous. Répétez 10 fois de chaque côté.
  2. Étirement du cou : Assis ou debout, inclinez la tête vers l’avant pour essayer de toucher le menton à la poitrine et maintenez cette position pendant 15 à 30 secondes. Relaxez ensuite en levant la tête et en regardant vers le haut pendant quelques secondes. Répétez cet exercice cinq fois.

Adopter une meilleure posture

Une mauvaise posture liée au stress peut mettre les cervicales en tension et causer des douleurs. Voici quelques conseils pour améliorer la position de notre corps :

  • Maintenir un bon alignement du corps, avec la tête droite et les épaules abaissées et relâchées.
  • Utiliser un siège ergonomique et régler correctement l’écran de l’ordinateur à hauteur des yeux.
  • Lorsque vous utilisez votre téléphone portable, évitez de pencher la tête vers le bas : tenez-le plutôt à hauteur des yeux.
  • Faire des pauses régulièrement et se lever pour marcher ou étirer les jambes.

Massages du cou et des épaules

Le massage est un excellent moyen de détendre les muscles tendus du cou et des épaules. N’hésitez pas à consulter un professionnel ou à demander à un proche de masser délicatement la zone douloureuse. Des automassages sont également envisageables pour soulager les tensions musculaires :

  1. Massage à l’aide d’une balle de tennis : Placez une balle de tennis entre votre dos et un mur et roulez-la lentement sur la région du cou et des épaules en exerçant une pression modérée.
  2. Massage avec les doigts : Appliquez une pression avec vos doigts sur les zones tendues du cou et des épaules pendant plusieurs secondes, puis relâchez lentement.

Gérer le stress au quotidien

La limitation du stress est importante pour soulager les douleurs cervicales. Voici quelques astuces à mettre en pratique pour mieux gérer notre anxiété et améliorer notre qualité de vie :

  • Développer des habitudes de vie saine, comme une alimentation équilibrée, une activité physique régulière et un sommeil de qualité.
  • Pratiquer la relaxation et la méditation pour apprendre à maîtriser nos pensées et nos émotions négatives.
  • Éviter l’usage excessif d’écrans (ordinateurs, télévisions, smartphones) car ils peuvent provoquer tension et fatigue oculaire.
  • Honorer des moments pour se détendre dans notre journée et penser à déconnecter du travail quand il le faut.

Exercice physique pour prévenir les douleurs cervicales

L’exercice physique est un excellent moyen de réguler les hormones du stress, mais également de renforcer les muscles du cou, des épaules et du dos. Les activités suivantes sont très bénéfiques :

  1. Marche rapide ou jogging régulier
  2. Natation, surtout les styles tels que le dos crawlé et la brasse, qui aident à étirer et renforcer les muscles du cou et des épaules
  3. Yoga et pilates, pour travailler la souplesse, la posture et la relaxation

Attention à notre sommeil

Un sommeil dans une mauvaise position est une cause fréquente de cervicalgie. Pour éviter cela :

  • Choisir un oreiller adapté à notre morphologie et préférences, qui soutient bien la nuque.
  • Éviter de dormir sur le ventre, car cela oblige la tête à tourner d’un côté ou de l’autre pendant plusieurs heures.
  • Essayer de dormir sur le dos avec un oreiller légèrement surélevé, ou sur le côté avec un oreiller épais qui permet à la colonne vertébrale de rester droite.

Parlez à votre médecin si vous rencontrez de fortes problématiques de douleur ou si celles-ci persistent malgré les différentes approches envisagées.

Articles similaires

Comments

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Nouveaux articles