Qu’est ce que le slow living ?

0
63
Slow living

Marre de courir derrière le bus, marre de se lever tous les jours à six heures du matin, marre de prendre son déjeuner à la va vite, marre de stresser quotidiennement pour le boulot, le loyer, les enfants. Et ceci s’étend dans le temps pour presque toute la vie !

Bref, Si vous n’en pouvez plus de cette folle cadence de vie, oû il n y a que les plus rapides qui ont une place, alors il est grand temps de lever le pied et de pousser un grand soupir, le temps de revoir profondément son style de vie en se mettant au… slow living.

Reculer pour mieux sauter

Si certains pensent que vivre en mode slow living signifie fuir un peu ses responsabilités, et bien ce n’est pas vraiment le cas.

Le slow living, qui regagne sa tendance ses derniers mois, est un style de vie qui a vu le jour en Italie durant les années 1980. Emboîtant le pas au slow food, qui lui, favorise les anciens modes alimentaires contre ceux industrialisés de l’ère moderne, accusé d’être moins sain pour la santé.

Ce relativement nouveau mode de vie, préconise de se donner plus le temps à ce qui compte vraiment pour nous. À se donner d’abord le temps a soi-même pour remettre de l’ordre dans son esprit, sa pensée, et bien sûr ses habitudes. Tout en gardant le cap sur ces principaux objectifs de vie.

S’adapter au slow living, c’est se rendre chez soi à pied au lieu de prendre sa voiture, c’est éteindre son smart phone pour une heure et pratiquer la contemplation durant ce temps, c’est mettre son jeu vidéo sur pause et prendre un livre à la place ou une feuille blanche et laisser sa créativité s’exprimer. Et des exemples, il y en a plein !

Le slow living à l’ère du wifi

Il y a bien des gens qui aimeraient se mettre à ce mode de vie de « moine », mais ils sont tellement embourbés dans le metro-boulot-dodo depuis des années, qu’ils pensent tout simplement que c’est : impossible !

Et bien fort heureusement que c’est absolument faux ! Car se mettre au slow living peut très bien se faire de manière progressive, de façon à remplacer une « mauvaise » habitude par mois, par une autre de type slow living jusqu’à ce qu’elle devienne un réflexe.

En commençant par éteindre son mobile quinze minutes avant de se coucher, puis 30 minutes une semaine après, et en l’espace d’un mois vous aurez acquis la bonne habitude de ne pas regarder d’écran une heure avant de vous mettre au lit !

Et enfin, vous n’êtes pas obligé de tout savoir et à tout moment, il faut vivre en fonction de ses capacités et ses priorités. Voilà le principe de fond d’un vrai bonheur selon…le slow living !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here